Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Goes Wrong Show, saison 2 (2)
Jeudi 15/09 19:05 - Zakath-Nath
Call Me by Your Name (2)
Dimanche 21/08 09:12 - Zakath-Nath
Carnivàle - La Caravane de l'Étrange, saison 1 (1)
Samedi 20/08 22:04 - Yoda Bor
La Quête de Saint Camber (2)
Dimanche 05/06 11:14 - Zakath-Nath
Hermione Granger (28)
Lundi 20/06 07:39 - Emma
Le 14e Docteur arrive! (2)
Lundi 09/05 18:56 - Zakath-Nath
Les Maîtres Enlumineurs (2)
Dimanche 13/02 10:14 - Zakath-Nath
La Roue du Temps, saison 1 (2)
Dimanche 09/01 20:55 - Zakath-Nath
A Discovery of Witches, saison 2 (4)
Samedi 10/07 15:25 - Zakath-Nath
O'Brother (2)
Samedi 23/10 22:18 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
House of the Dragon, saison 1 épisode 3: Second of His Name
Viserys et Alicent sont désormais parents d'un petit prince, Aegon. Une grande chasse est organisée à l'occasion de son deuxième anniversaire, durant laquelle Rhaenyra fait face à une demande en mariage. Pendant ce temps, Daemon et l'armée levée par Corlys Velaryon s'enlisent dans les Stepstones.

Première ellipse temporelle d'importance pour la saison puisqu'on fait ici un bond d'un peu plus de deux ans entre deux épisodes: le temps pour Alicent de se marier, d'accoucher d'un premier enfant et de se retrouver de nouveau enceinte jusqu'aux yeux. On ne peut pas dire que pendant ce laps de temps Daemon et Corlys se soient montrés aussi productifs. Le terrifiant Caraxes ne suffit pas à anéantir Craghas Drahar, le pirate rongé par la greyscale qui se réfugie dans des grottes dès que cela devient trop chaud. Au vu des dix dernières minutes, on peut s'étonner de la difficulté qu'ont mis ses adversaires pour le débusquer et il faudra voir comment à l'avenir les différentes sous-intrigues avanceront parallèlement au gré des sauts dans le temps. Rien de bien invraisemblable pour autant et l'épisode ne manque pas de qualités et d'éléments intéressants seulement introduits mais qui vont gagner en importance.

À la cour de Viserys, la naissance d'Aegon a encore plus fragilisé la position d'héritière de Rhaenyra, d'autant plus isolée qu'elle considère désormais sa plus proche confidente comme une traitresse, tout en lui devant le respect puisqu'elle est sa belle-mère et sa reine. Nombre des représentants des familles nobles qui lui ont promis allégeance la considèrent désormais comme une princesse bonne à épouser mais qui ne régnera jamais. C'est l'occasion de retrouver la famille Lannister, ici sous les traits de Jefferson Hall qui joue les jumeaux Jason et Tyland, après avoir été Hugh du Val dans Game of Thrones. Trois rôles en deux séries, on se croirait dans Doctor Who. Tyland est encore discret tandis que Jason focalise l'attention de façon amusante et permet à la fois à Rhaenyra de comprendre ce que l'on exige d'elle et à Viserys de confirmer son statut, tout en se sentant piégé par sa panique à la mort de sa première femme de ne jamais avoir le fils tant espéré. Encore une fois, Paddy Considine fait un joli travail pour montrer les tiraillements d'un roi faible qui essaie de faire de son mieux mais ne peut satisfaire tout le monde. Tout aussi discret que Tyland est Larys Strong, qui se contente pour l'instant d'écouter plutôt que de parler, un personnage dont il sera crucial de voir ce que les scénaristes vont en faire, compte tenu du rôle qu'il va jouer et du mystère qui l'entoure dans Fire and Blood.

En tout cas, le scénario établit une nouvelle fois que quelles que soient ses actions futures, la légitimité revient à Rhaenyra, tout comme les coupures de Viserys sur les lames du trône suggéraient que Rhaenys aurait dû y siéger plutôt que lui. On continue de placer personnages et sources de conflit par petites touches mais c'est aux Stepstones que se déroulent les scènes les plus marquantes. L'ouverture de l'épisode montre Caraxes dans toute sa gloire mais aussi les limites et les dangers d'un dragon dans une bataille, les dix dernières minutes appartiennent à Daemon avec un Matt Smith qui s'impose sans un mot et à Laenor monté sur Seasmoke.

Ce personnage était falot dans le livre, on lui donne ici son heure de gloire, peut-être pour le placer comme un parti pas si déplaisant pour Rhaenyra afin de mieux surprendre plus tard. L'acteur a changé depuis sa première apparition dans Heirs of the Dragon et est passé de pré-adolescent à jeune homme accompli tandis qu'Alicent et Rhaenyra restent physiquement inchangées pour l'instant. On sait qu'il y aura une poignée de changements de casting au gré de la saison tandis que d'autres interprètes resteront en poste. Il faudra donc s'attendre à ce type d'inconsistances dont les séries s'étalant sur une large période temporelle sont coutumières. Il est en tout cas amusant de voir qu'au bout de seulement trois épisodes, on a introduit pas mal de personnages de premier plan mais que la plupart sont encore à venir. Quand ils ne portent pas encore des couches, ils ne sont même pas nés. D'où l'évacuation rapide de Drahar au look certes mémorable mais qui n'est finalement qu'un moyen pour Daemon de s'imposer sur le champ de bataille, les vrais antagonistes ne se sont pas révélés pour la plupart.

House of the Dragon continue donc doucement mais sûrement de placer ses pions, dont la plupart gardent encore leurs secrets. Tout en dévoilant des scènes d'action impressionnantes et qui ne sont, normalement, que des amuse-gueules.
potion préparée par Zakath Nath, le Mardi 6 Septembre 2022, 21:25bouillonnant dans le chaudron "Le Trône de Fer".