Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Doctor Who: L'armée oubliée
Le Docteur et Amy débarque à New York le jour où un mammouth polaire est dévoilé au Musée d'Histoire Naturelle. Quand le bestiau reprend vie, c'est bien plus qu'un animal préhistorique qui sème la panique, mais un véritable cheval de Troie.

Bon, allez, avouons-le, je n'ai pas trop aimé cet opus-là. Pourtant, le rythme est soutenu, et il y a des allusions à la série qui font plaisir, comme l'apparition de la fameuse Trinity Wells (mais oui, vous savez, la journaliste afro-américaine qui débarquait dans la série et ses deux spin-off sous l'ère Davies chaque fois qu'il y avait une catastrophe à annoncer).

Malheureusement, j'ai trouvé l'humour assez puéril et les méchants, des espèces de lilliputiens malfaisants, ne m'ont pas convaincue. Ajoutons à ça que personne ne meurt et j'avais l'impression d'être devant un épisode à très gros budget de The Sarah Jane Adventures (j'aime bien SJA, certes, mais je n'en ai pas les mêmes attentes qu'avec la série-mère). Le personnage d'Oscar ne servait strictement à rien, et si j'adore le Docteur, là, son babillage incessant, épaulé par une Amy assez excitée, m'a davantage soûlée qu'amusée. Peut-être est-ce le livre lui-même ou seulement le fait qu'il vaut mieux consommer ce genre de bouquins à petite dose et pas se les enfourner les uns à la suite de l'autre?

potion préparée par Zakath Nath, le Mercredi 1 Février 2012, 20:49bouillonnant dans le chaudron "Whoniverse".