Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath
The Shannara Chronicles, saison 2 (2)
Lundi 27/11 22:21 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Capitaine Blood

Pour patienter avant la sortie de Pirates des Caraïbes 2, rien de tel que de revoir ses classiques! J'avais déjà parlé du livre ici, abordons le sujet du film!

Où pour la première fois, en 1935, la fine équipe est réunie: Michael Curtiz derrière la caméra, Errol Flynn, Olivia de Havilland et Basil Rathbone devant, et Korngold fournit la zique. Le scénario suit assez fidèlement le livre, malgré les coupes dans certaines intrigues secondaires compréhensibles.

Bref, on a là un des films fondateurs du genre, avec les ingrédients qui seront tous repris plus tard par la suite: un gouverneur de Port Royal bedonnant et pas vraiment futé, un pirate malgré lui à l'âme romantique (Errol Flynn, avec un look dont s'inspirera pas mal Orlando Bloom), une jeune fille qui ne se fait pas marcher sur les pieds (Olivia de Havilland), un méchant pirate plus drôle qu'effrayant (Basil Rathbone en capitaine Levasseur: à voir absolument en vo, il parle anglais avec l'accent français et français avec l'accent anglais!) et des seconds rôles hauts en couleur en pagaille.

Le duel Blood/Levasseur, qui dure deux lignes dans le roman, est ici heureusement développé et plutôt réussi, tout comme la bataille finale, sacrément impressionnante si on considère les moyens de l'époque (et même sans les considérer). Bref, voilà une revision qui faisait plaisir!

potion préparée par Zakath Nath, le Dimanche 30 Juillet 2006, 19:35bouillonnant dans le chaudron "À l'abordage !".