Où suis-je?

Bienvenue sur ce blog consacré à un peu tout et n'importe quoi, mais où il sera principalement question de: Harry Potter et la fantasy en général, de romans d'aventures maritimes, de littérature, de séries télés (majoritairement des productions britanniques, mais pas que) et de cinéma!


mon compte twitter mon tumblr mon compte bétaséries



Les aventuriers de l'article perdu

Archive : tous les articles

Principaux grimoires

Inventaire des ingrédients

Ce qui mijote encore
The Great God Pan (2)
Jeudi 06/09 07:21 - Zakath-Nath
Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, saison 2 (2)
Lundi 30/04 18:01 - Zakath-Nath
La Partie de Chasse (2)
Mardi 13/02 14:02 - Zakath-Nath
La Nuit de la Louve (2)
Dimanche 21/01 12:47 - Zakath-Nath
Doctor Strange (4)
Lundi 01/01 12:33 - Zakath-Nath
La Louve et l'Enfant (2)
Jeudi 11/01 11:23 - Zakath-Nath
Doctor Who Christmas Special 2017: Twice Upon a Time (2)
Jeudi 04/01 17:37 - Zakath-Nath
Déracinée (2)
Mercredi 03/01 18:53 - Zakath-Nath
Star Wars, épisode VIII: Les Derniers Jedi (2)
Samedi 23/12 18:42 - Zakath-Nath
The OA, saison 1 (2)
Samedi 23/12 17:41 - Zakath-Nath

Potion précédente-Potion suivante
Bienvenue chez les Ch'tis

Philippe Abrams, fonctionnaire à la Poste de Salon-de-Provence, tente de se faire muter sur la Côte d'Azur en se faisant passer pour un handicapé. Démasqué, il est envoyé à Bergues pour deux ans. Bergues, dans le Nord, où toutes ses connaissances lui prédisent un climat polaire et la confrontation avec une population d'alcooliques au langage incompréhensible. Une fois sur place, la réalité sera bien différente...

Bienvenue chez les Ch'tis est un petit film sympathique, pas ennuyeux pour deux sous, qui fait passer un bon moment si l'on n'est pas trop sourcilleux. C'est déjà pas mal! Cela dit, je dois quand même avouer qu'au-delà de ça... Rien. Car si certains passages sont bien trouvés (la fausse ville glauquissime), je n'ai pas du rire une seule fois, tout au plus sourire.

Même si le film ne prétend pas au réalisme (on est plus dans le gentil conte) certaines choses sont parfois tellement grosses que j'ai décroché du film de temps en temps, un peu énervée (le coup du gars du sud qui n'a jamais vu une baraque à frites de sa vie: qu'on n'y serve pas exactement la même chose dans le Nord, sans doute, mais ça ne manque pas dans le sud non plus!). Du coup, est-ce que le film, en voulant tordre le coup à certains clichés, n'en présente-t-il pas lui-même un bon lot?

potion préparée par Zakath Nath, le Vendredi 2 Mai 2008, 16:47bouillonnant dans le chaudron "Films".


Ingrédients :

  Melusinewitch
Melusinewitch
04-05-08
à 14:19

Je suis assez d'accord...

Je suis Belge et je dois avouer que je me suis reconnue dans certains aspects (les fricandelles dans les barraques à frites, la proximité du monde flamand et tout le folklor) si bien que je me suis dit "Il n'y a qu'à remplacer le parler ch'timi par du français avec l'accent de Liège le tout matîné de wallon, et c'aurait pu être chez moi!". Mais l'étonnement des Français du sud m'a effectivement parut excessif (le coup du Pôle Nord, quand même!Ma tante a épousé un français, et même si celui-ci reconnaît être parfois dépaysé par les gens du nord,il pense également que ce film était une grosse carricature , juste un bon divertissement du dimanche!

Je pense qu'effectivement, ce film est à prendre dans le sens d'un conte sur les différences culturelles.

  leodagane
leodagane
04-05-08
à 22:17

ben oui, quand même...

Bien sûr que c'est une caricature ! Qui peut bien penser que ce genre de film, comme n'importe quelle comédie, n'en est pas une ??
Mais comme toute caricature, elle est basée sur des idées reçues réelles, comme le fait qu'au nord de Lyon (ou de Poitiers, suivant de quel sud on est), pour les habitants du sud lointain, c'est plus la France... ou qu'au nord, il pleut tout le temps, ou s'il ne pleut pas c'est qu'il neige... ou qu'il y a des terrils et des corrons partout... J'en passe et des meilleures. Je suis bien placée pour le savoir, j'habite le Nord et j'ai de la famille dans le sud...
Ceci dit, j'ai bien ri dans ce film, et pas seulement souri. Savoir se moquer de soi-même comme l'a fait Danny Boon, c'est chouette. Parce que, entendons-nous bien, oui, il se moque (un peu) des idées préconçues des français envers notre région, mais il se moque aussi de nos habitudes, notre langage, et de l'image qu'on peut renvoyer. Même si celle-ci est infiniment sympathique, il y a quand même des choses qui nous font passer pour des "boubourses" ;-)
Un exemple au hasard : le Maroilles dans le café. Ou la recette soi-disant secrète des fricadelles !
Enfin, bref, j'ai vraiment beaucoup aimé ce film, et s'il donne une image plus sympa de ma belle région, tant mieux ! S'il permet juste de passer un bon moment, tant mieux aussi, c'est toujours ça de pris, hein biloute ?

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
04-05-08
à 23:28

Re: ben oui, quand même...

Oui, oui, bien sûr. je me doutais que ce serait dans la caricature et l'exagération, mais bon parfois c'était juste trop pour que ça passe, (pour moi).

Bien sûr qu'il y a des préjugés sur le Nord, mais bon, dans le Sud, on n'est pas non plus convaincu qu'au-delà de Lyon c'est la banquise et qu'on n'y trouve que des pingouins. Et si la météo donne des températures, on n'est pas parano au point de penser qu'ils mentent. C'est ça qui m'a embêté surtout, que les personnages du Sud sont prêts à être convaincus de trucs aussi gros et ne pas vouloir changer d'idées si quelqu'un du sud y va et leur dit qu'en fait c'est bien (la femme d'Abrams, surtout, c'était quand même un peu lourd).

Puis je sais bien qu'il fallait exagérer les choses pour rendre perceptible le décalage entre les deux régions, mais ça se passe sur plusieurs mois et dans le sud, le climat n'est pas estival toute l'année avec les cigales qui chantent, comme on en a l'impression dans le film.

C'est un peu ça, qui me gène, si ça enlève quelques clichés qu'on a sur le Nord, tant mieux, mais si en échange on en rajoute des pelles...


  Vous-ne-savez-pas-Qui
06-05-08
à 03:45

Re: ben oui, quand même...

Moi qui n'a pas vu le film mais en a beaucoup entendu parler, et qui ne connait pas du tout les différences nord-sud (le désavantage d'être expat), j'ai une question débile: il y a beaucoup de gens qui parlent ch'timi dans le nord ?

  Jika
Jika
06-05-08
à 03:46

Re: ben oui, quand même...

(heu, le message était de moi)

  leodagane
leodagane
06-05-08
à 18:03

Ch'timis !

D'après ce que je peux entendre autour de moi, c'est surtout quelques expressions qu'utilisent les gens, et un accent particulier (comme dans tout région en fait) Bien sûr ça dépend où tu vas, et dans quel milieu, mais personnellement je ne connais personne qui parle de façon vraiment incompréhensible ! Par contre, c'est toujours déroutant pour un non-nordiste d'entendre : "je t'appelle et je te dis quoi !" Ou bien : "on se voit entre les midis." Ou encore : "prends la wassingue pour essuyer !" Alors que ça ne vient même pas à l'idée du locuteur qu'il puisse ne pas être compris (t'as vu biloute ! j'cause bin mi, HEIN ?). Et pour finir (avec l'accent) : "J'ai buqué à l'porte, mais vous ne m'avez nin intindu !"

PS : Vous faut-il la version française ?
Allez, je suis sympa !
wassingue = serpillière (il parait que c'est belge aussi)
buquer = frapper

  Zakath-Nath
Zakath-Nath
06-05-08
à 18:13

Re: Ch'timis !

En fait, y'avais pas besoin de traduction! C'est vrai qu'on ne connait pas forcément ses mots, mais dans le contexte on comprend bien.

En même temps, c'est un peu pareil dans toutes les régions, même si les mots changent.

Quand ma mère est arrivée à Marseille, elle ne comprenait pas quand les gens disaient "y'a degun ici!". Elle se demandait qui pouvait bien être ce fameux Degun dont tout le monde parlait, mais elle a vite compris que ça voulait juste dire qu'il n'y avait personne.


  Melusinewitch
Melusinewitch
06-05-08
à 21:00

Re: Ch'timis !

wassingue? Je n'ai jamais entendu ça en Belgique, parc contre "je te dis quoi", ça on connait.

  Jika
Jika
07-05-08
à 03:27

Re: Ch'timis !

Merci, voila qui éclaire ma lanterne ^^ Je peux aller voir le film sans risque alors !